Recyclage

Le progrès amena naturellement la science à concevoir une solution idéale pour les déchets nucléaires : les larguer dans l’espace, où ils dériveraient sans danger dans l’infinie vastitude, en dose infime parmi les étoiles flamboyant d’une explosion atomique perpétuelle.

Hélas, on avait si bien bourré la fusée d’uranium appauvri, trop heureux de s’en débarrasser à bon compte, qu’à la propulsion des moteurs, un neutron taquin rompit un noyau fissile, enclenchant ainsi en chaîne le funeste champignon dont les retombées irradièrent intégralement l’atmosphère terrestre.