Sur les réseaux

Épisode 1

L’écrivain maudit se frotte les mains.

Il va rédiger un tweet du tonnerre, à l’humour ravageur, au style ciselé, au tel potentiel de viralité qu’il va faire le tour du Web, et populariser son travail auprès d’un si large public que les éditeurs lui mangeront dans la main, et le supplieront de publier avec eux son roman.

Zut, il envoie son tweet grêlé d’une impardonnable coquille. Encore raté. Poursuivre la lecture →

Post-mortem

Désespérant qu’on le publie de son vivant, l’écrivain à l’estime de soi excessive ne doutait pas un instant que la gloire posthume arrivât ; il écrivit jusqu’à ce que mort s’ensuive.

Hélas, personne ne sut jamais rien de ses textes, qu’un accès de paranoïa l’avait fait jalousement enterrer dans son jardin.