Futur

Littérature du futur, ou le règne de la quantité

Résumé de l’épisode précédent : Où l’auteur éreinte un peu, entre autres, le pape français de « l’écriture sans écriture ».

Il se veut d’ailleurs à la pointe de la technique mais apparaît dépassé. Plus jeunes et baignant dans le code, ses émules rendent enfin pleinement effectif le concept d’« écriture sans écriture », grâce aux algorithmes.

Poursuivre la lecture →