Ce que l’antimatière est à la matière

Ceci n'est pas un journal (Jour 4)

Lire le Jour 3

Ceci n’est pas un journal, ni, comme on l’a vu, un contre-journal, mais pourrait bien être alors un anti-journal, être au journal ce que l’antimatière est à la matière, composé de particules en quelque sorte opposées à celles de ce que pourrait être mon journal, soit le journal d’un anti-moi-même. Par exemple, moi qui n’aime pas les salsifis, dans mon anti-journal je pourrais raconter que j’en raffole, que je m’en gave par plâtrées, et même que j’y mélange des asperges (je déteste ces dernières tout autant, rien que d’en écrire le nom me secoue de spasmes).

Continue Reading

À la recherche d'une forme

25 novembre 2021

Read More

Un droit de réponse hostile à ma version des faits

Ceci n'est pas un journal (Jour 3)

Lire le Jour 2

Ceci n’est pas un journal, et j’envisage plusieurs moyens d’y parvenir. Un contre-journal d’abord, non pas contre le journal en général comme genre — pirouette par trop paresseuse, à peine une galipette — mais contre le mien en particulier, sous la forme d’un droit de réponse hostile à ma version des faits, un arsenal d’objections au libre cours de ma subjectivité, un réquisitoire implacable auquel contribueraient non seulement l’inconnu croisant avec moi le fer à l’improviste — j’aurais beau jurer que ce chauffard n’a pas marqué le stop, il irait raconter partout que j’ai grillé un feu —, l’ami perdu s’adjugeant le beau rôle dans nos vieilles brouilles, ma mère à qui je n’ai pas téléphoné depuis au moins trois semaines et ma compagne qui, au train quotidien où elle les fréquente, a la primeur autant que l’endurance de mes travers ; non seulement donc mes connaissances et mon entourage, ma famille et mon foyer, mais aussi toutes les synthèses exaspérées par ma vindicte littéraire, le Capital, la Bureaucratie, les Médias et la Technique, la Société entière venue témoigner à charge de ma coopération coupable avec son système.

Continue Reading

À la recherche d'une forme

17 novembre 2021

Read More

M’inventer un état civil

Ceci n'est pas un journal (Jour 2)

Lire le Jour 1

Ceci n’est pas un journal, non, pas la peine d’insister : je n’y détaillerai pas par le menu mon déjeuner du jour. Ni mon humeur, car ce serait lâcher trop d’indices déjà : serait-elle massacrante que vous pourriez en inférer une digestion laborieuse, qu’obstruent des mets trop gras. Une fondue savoyarde, peut-être, ou un aligot saucisse, hasarderez-vous, quelque chose à coup sûr me reste sur l’estomac, m’embouteille la bile pour me rendre à ce point irritable, et bouffir ainsi ma phrase de suif…

Continue Reading

À la recherche d'une forme

9 novembre 2021

Read More

La première phrase qui me passe par la tête

Ceci n'est pas un journal (Jour 1)

Ceci n’est pas un journal. Oh que non ! Juste des phrases qui me passent par la tête, et que je couche sur le papier.

Continue Reading

À la recherche d'une forme

5 novembre 2021

Read More

L’écrivain maudit travaille à sa postérité

Même quand, passablement courroucé, il invective par e-mail un quelconque service client — celui d’Ikea par exemple, pour lui réclamer les pièces forcément manquant (il ne voit pas d’autre explication) à sa bibliothèque BILLY sur le rayonnage de laquelle il se réjouissait d’avance de classer ses auteurs préférés par ordre alphabétique (ou par genre, ou par pays, ou par format, la question reste en suspens), excluant d’ailleurs peut-être un peu vite qu’il l’ait tout simplement montée de traviole, ce qu’accréditerait plutôt l’inclinaison fâcheusement oblique du meuble obtenu — l’écrivain maudit s’interdit de lésiner sur les fioritures lyriques, soucieux de déployer en toute occasion des trésors d’inventivité littéraire, en prévision de la publication posthume de sa correspondance privée.

Continue Reading

Maudit

19 octobre 2021

Read More

L’écrivain maudit a de la concurrence

Un beau matin, l’écrivain maudit s’aperçoit que la concurrence est rude : il voit d’autres écrivains maudits partout, qui comme lui s’apitoient à chaudes larmes sur leur propre sort.

Continue Reading

Maudit

15 octobre 2021

Read More

À propos de L’Architecture

de Marien Defalvard, aux Éditions Fayard

Si l’on voulait schématiser à l’excès — et Dieu sait s’il est délicat de le faire au sujet d’un tel livre — on pourrait tenir cette ambition exprimée à la page 103 : « écrire une autre langue dans sa langue » pour la meilleure synthèse du projet littéraire, éminemment stylisé, de Marien Defalvard. Sous l’étiquette de « roman » inscrite en couverture, puisqu’il a bien fallu que l’éditeur se raccroche à quelque catégorie identificatoire à l’attention de ses clients, on a bien plutôt affaire à une ondoyante méditation poétique, spirituelle, topographique, qu’encombreraient presque les minces repères censément narratifs noyés dans le flux introspectif du narrateur, faux double prétexte de l’auteur.

Continue Reading

À la recherche d'une forme

11 octobre 2021

Read More

Pas le temps d’écrire

Du souvenir comme apprentissage

Comment appréhender le phénomène du souvenir sans l’envisager comme résultant d’une empreinte laissée dans l’esprit, d’une trace profondément, quasi matériellement, inscrite dans l’âme ? Voyons d’abord le souvenir comme la remémoration d’une expérience. Lorsqu’elle a lieu, cette expérience apporte du neuf au répertoire de notre vécu, c’est-à-dire, si l’on tente de s’affranchir du registre de l’impression, que l’expérience nous fait ajouter de nouvelles ressources au périmètre des choses que nous pouvons exprimer, soit aux jeux de langage dont nous maîtrisons la logique. 

Continue Reading

À la recherche d'une forme

13 septembre 2021

Read More

Album auguste

Une roulotte immobile au départ d’une halte

De pluie criblé l’abri crépite 
Au voisinage du tonnerre
Torrents enrobent une coquille
C’est l’antichambre d’un pays

Continue Reading

À la recherche d'une forme

31 août 2021

Read More