Souvenir de Manosque (2)

Seconde partie : La chipo, la guêpe et Jean Giono

 

Les guêpes apparemment sont carnivores.

Nous dînons sur la terrasse. L’une d’elles s’intéresse de près à nos chipos et nos merguez. Comme elle tourne autour de nos assiettes en rase-motte épileptique, menaçant au moindre écart de nous piquer, nous finissons par l’appâter avec une petite entame de saucisse.

Poursuivre la lecture →

invraisemblables brouillaminis

Ces invraisemblables brouillaminis

Au sujets des multiples digressions qu’il entortille gaiement dans La Vie et les opinions de Tristram Shandy, Laurence Sterne écrit quelque part dans le volume VIII :

« Ne dirait-on pas que je prends plaisir à me jeter dans ces invraisemblables brouillaminis uniquement pour découvrir par quels moyens inédits je réussirai à en sortir ! » 1  

Poursuivre la lecture →