Caractères Hautement subjectifs

Souvenir de Manosque (2)

Seconde partie : La chipo, la guêpe et Jean Giono

Les guêpes apparemment sont carnivores.

Nous dînons sur la terrasse. L’une d’elles s’intéresse de près à nos chipos et nos merguez. Comme elle tourne autour de nos assiettes en rase-motte épileptique, menaçant au moindre écart de nous piquer, nous finissons par l’appâter avec une petite entame de saucisse.

Continue Reading

Caractères

31 juillet 2019

Read More

Souvenir de Manosque (1)

Première partie : « Vous êtes écrivains ? »

Séjour à Manosque dans une petite maison de pierre à quelques minutes de la vieille ville piétonne.

Deux pièces dont une chambre sous le toit, un intérieur modeste, ravissant et pratique, meublé de bois, ouvert par un perron sur le jardin. Le strict nécessaire à la vie douce.

Continue Reading

Caractères

23 juillet 2019

Read More

Ces invraisemblables brouillaminis

Au sujets des multiples digressions qu’il entortille gaiement dans La Vie et les opinions de Tristram Shandy, Laurence Sterne écrit quelque part dans le volume VIII :

« Ne dirait-on pas que je prends plaisir à me jeter dans ces invraisemblables brouillaminis uniquement pour découvrir par quels moyens inédits je réussirai à en sortir ! » 1  

Continue Reading

Caractères

2 juillet 2019

Read More

Penser trop

Vu ce titre dans le métro, entre les mains d’une lectrice absorbée : Je pense trop.

Un sous-titre mêlant jargons du coach et du plombier — Comment canaliser ce mental envahissant ? — précise l’argument commercial : un livre qui, à défaut de vous débarrasser de vos soucis, prétend vous apprendre à ne pas les ressasser.

Continue Reading

Caractères

10 février 2019

Read More

Hommage au philosophe alambiqué

Il était une fois ce professeur de philosophie, un certain monsieur Gourik, qui vous emberlificotait si bien dans sa virtuosité métaphysique, que sur le coup, l’auditeur se sentait illuminé par la révélation de l’Être, pouvait palper enfin l’intangible vérité qui lui glissait depuis toujours entre les doigts ; mais plus tard, à reprendre ses notes à tête reposée, n’y comprenait plus goutte, et s’embourbait dans un charabia sans queue ni tête, parfaitement autotélique.

Après sa mort, en la mémoire de l’abscons professeur, on baptisa l’amphi Gourik.

Caractères

20 janvier 2019

Read More

Professeur d’émancipation (2)

Le philosophe humaniste professait l’émancipation au peuple dont pourtant il redoutait par-dessus tout qu’il fît effectivement sa loi, tellement pauvre, sale et bête. Heureusement qu’il y a loin, pensait-il en séchant une sueur froide contre sa tempe délicate, de la théorie à la pratique.

Caractères

25 novembre 2018

Read More

Jargon militant

Rien de tel que de jargonner pour se donner de grands airs militants. Le jargon jargonnant délimite un champ lexical pour initiés, à quoi se reconnaissent entre eux les bienfaiteurs de la cause, et grâce auquel ils se désignent pour ennemis les profanes qui n’en manient pas les concepts selon toutes les rigueurs de la Sainte Doctrine.

Tyrannie des systèmes théoriquement clos : le jargon militant engendre lui-même les clivages qui viendront alimenter ses revendications.

Caractères

1 novembre 2018

Read More

Recyclage

Le progrès amena naturellement la science à concevoir une solution idéale pour les déchets nucléaires : les larguer dans l’espace, où ils dériveraient sans danger dans l’infinie vastitude, en dose infime parmi les étoiles flamboyant d’une explosion atomique perpétuelle.

Continue Reading

Caractères

14 octobre 2018

Read More

#Passion Chou-Fleur

Avec la prégnance croissante des modalités numériques de socialisation, un nouveau type de langage s’élabore, comme juxtaposition de mots-clés, ou signaux de reconnaissance, servant de paraphrase aux images que chacun diffuse de sa propre vie — images hautement scénarisées, selon l’idée plus ou moins grossière qu’on se fait du style, de loisirs où domine le shopping ; comme un discours meta-sur-soi, suggérant aux destinataires l’intention sous-jacente à ce qu’ils voient.

Continue Reading

Caractères

23 juin 2018

Read More

Your own personal Jesus

Pourrait-on dire, qu’après la mort de Dieu, puis la consécutive dissolution du sujet, l’homme désespéré de se ressaisir a fini par faire éclore un Dieu de substitution directement en lui-même ? Des millions de micro-divinités concurrentes à usage strictement personnel, chacun étant désormais devenu son propre petit Dieu à soi, son propre objet d’auto-adulation.

Caractères

7 juin 2018

Read More